Rechercher

Exposition "Mouvements"

Si l’écriture est mouvement, la calligraphie et la danse sont les fidèles traductrices

des diverses expressions poétiques qui peuplent nos mondes.


L’exposition Mouvements rend hommage au furtif et à l’intemporel en un élan pluri-artistique.


Réalisée par Mossi, en collaboration avec sept artistes, le créateur habille les murs de la cité d’une galerie d’art à ciel ouvert, accueillante et inspirante.


Pour cette création polyphonique, les danseurs Léonore Baulac (Opéra de Paris) et Abdoulaye Barry (hip-hop) ont interprété physiquement les calligraphies de l’artiste irakien Hassan Massoudy, réalisées quelques mois plus tôt dans le cadre de la collection Mossi Printemps/Eté 2021, tandis que les poètes urbains, Ilham et Bala, cadencent cette symbiose sensorielle.




Chaque rotation, chaque aération, chaque geste, impulsé par les vêtements et pas de danse, ont été figés par le photographe Julien Benhamou, accompagné de la styliste Joana Dacheville.





Du 25 Février au 15 Mars 2021, le créateur Mossi donne une nouvelle fois voix et corps à des lieux culturels trop souvent inhabités, la Goutte d’Or et Villiers-sur-Marne, déplaçant le monde des arts au milieu de territoires qui gagnent à être visités.



Parce que le mouvement est aussi créateur de parcours, l’exposition offre une trajectoire artistique et culturelle en dehors des chemins classiques, ouvrant la voie au coeur du 94, à même les bâtiments du quartier des Hautes Noues.



La cité devient une zone d’expressions communiquant avec l’autre étape de l’exposition, située sur les grilles du Square Léon dans le 18ème arrondissement de Paris.





Une diversité géographique qui développe des ententes nouvelles et prolonge les engagements solidaires initiés par chacun des artistes. Du geste au texte, de Paris à Villiers, de l’art à la culture accessible, il n’y avait qu’un pas.





La démarche narrative de la scénographie de l’exposition


Imprégnée d’ésotérisme et d’une quête d’universalité, la narration de l’exposition se tenant à Paris est rythmée en trois temps à l’aune de la fusion des calligraphies, des poèmes d’Ilham et des photographies.


Nous l’introduisons par la rencontre, puis la recentrons sur l’individualité pour terminer sur l’union. En gématrie, le chiffre trois est symbole de mouvement et fécondité, ainsi le fil se tisse et insuffle chaque mouvement. La rencontre, animée par un élan de liberté, aspire à former une union.



Nous l’introduisons par la rencontre, puis la recentrons sur l’individualité pour terminer sur l’union.

En gématrie, le chiffre trois est symbole de mouvement et fécondité, ainsi le fil se tisse et insuffle chaque mouvement. La rencontre, animée par un élan de liberté, aspire à former une union.

L’individualité souhaite se conserver.



C’est à cet effet que la mémoire, individuelle ou collective, couve tant de dissonances et de convergences. Ancrée dans les mouvements du temps, la mémoire établit dès lors le lien entre ces trois dimensions de l’exposition, entre le Nous et le Je, la pluralité et la singularité. L’union est l’harmonie tant recherchée, symbole d’espoir et d’espérance en l’avenir.


Les œuvres agencées les unes aux autres composent donc une même poésie, une Ode du partage.

Construite autour de la notion du temps qui passe, la narration linéaire de l'exposition se déployant à Villiers-Sur Marne est une fusion des calligraphies, des poèmes de Bala et des photographies.


“C’est cela le temps : le nombre du mouvement, selon l’avant et l’après” disait Aristote.

Corollaire du mouvement, le temps révèle ainsi les mouvements perpétuels du monde. Impalpable, il oscille aussi vers la permanence. Corrélat de la notion de substance, le temps s’échelonne dans l’exposition à travers les lieux de la cité, ses tours et ses halls, les trajectoires de vie de ses habitant.es. En somme, les dimensions cycliques et linéaires du temps sont mises en lumière.



GALERIE PHOTOS


L'ÉQUIPE

Fondateurs Les Artistes

Mossi Traoré Hassan Massoudy (calligraphies)

Lavinia Di Renzo Julien Benhamou (photographies) Ilham Ech Chaddadi (citations / Paris)

Bala (citations / Villiers-sur-Marne)

Direction artistique Equipe Photo

Mossi Traoré Styliste : Joana Dacheville

Pooja Singh Assistante styliste : Agathe Philippart, Maria Francesca Picardi, Coiffeur : Morgan Ouatta,

Maquillage : Sarah Courroy


Collection Les Danseurs

Mossi Léonore Baulac,

Abdoulaye Barry

Scénographie

Myriam Sefraoui Cathia Dirath



REMERCIEMENTS


Angelo Sensini Communication, L'Oréal Paris, La Redoute, Andam, Défi de la mode, Fédération de la Haute Couture et de la mode, CAF94, Youngja Vadaine, Fouzia Boublenza, Saveria Mendella, Victor Gilet, Estelle Lin, Yahaya Traoré, Nadège Séraphin, Roman Osowski, Frédéric d’Honneur.



ORGANISATEUR PARTENAIRES


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout